DES ACTIONS POUR EUROSATORY 2018 SONT EN COURS DE PREPARATION... VISITEZ stopfuellingwar.org

Notre témoignage Quaker à Eurosatory en Juin, aussi bien dans trois endroits du centre de Paris et à la station de RER à l’entrée du Salon de l’armement, a été enrichissant et a été soutenu par beaucoup de personnes d’Eglise et Paix, avec également une large présence mennonite. Nous étions plus de 60 personnes à différents lieux, bien que de moins en moins la semaine passant. Nous sommes restés debout avec nos banderoles, nous avons engagé la conversation avec les gens et nous avons distribué 12000 cartes postales en couleur récusant 8 mythes sur le commerce des armes.

Manifestation contre EurosatoryNous avons rencontré en toute amitié plusieurs milliers de personnes chaque jour sur le chemin du travail aussi bien pour acheter, vendre ou assister à l’une des plus grandes foires du commerce d’armes au monde. Nous portions des vêtements qui étaient « amicaux » (costumes, chemises, cravates, etc…) et qui ne nous mettaient pas à l’écart. Une fois que la police en civil nous a interrogés pour voir nos vraies motivations, nous avons été autorisés à continuer notre témoignage. Bravo à ceux, comme Kris Misselbrook, qui devaient rester souriants, répondre avec honnêteté et être à l’écoute malgré ce qui leur était dit. Nos banderoles ont été photographiées et commentées, certaines personnes ont pris des selfies devant.

L'organisation à Paris était particulièrement complexe cette année, à cause de l'événement de football , la grève nationale, les manifestations contre le droit du travail (et le potentiel de violence de demonstartors et de la police) dans la même semaine, et ainsi de nombreux participants viennent de loin pour cette événement pour la paix. Damien Harnay a travaillé tout au long de l’année à Paris avec d’autres groupes du collectif français, comme la préparation d’actions Place de la République lors de la Journée Mondiale Contre les Dépenses Militaires alors que d’autres personnes du groupe manifestaient à Bruxelles.

Egalement la mise en scène d’événements théâtraux et musicaux pour sensibiliser. Ce n’était pas toujours facile de travailler avec le collectif parce que le nombre des membres actifs parmi tous les groupes était inferieur à la poignée de Quakers travaillant ensemble, venus de Hollande, deBelgique, d’Allemagne et de France. C’était aussi difficile d’être à côté d’autres manifestants pour la Paix à Villepinte qui avaient une position agressive et des objectifs différents ; nous examinerons comment nous partagerons l’espace avec les autres groupes en 2018. Cette année la pétition a eu dix fois plus de signatures qu’il y a deux ans mais cela reste toujours en petit nombre. En raison du dévouement de jeunes membres (Holly Spencer et Damien) nous avons eu une bonne présence sur les médias sociaux avec des sites internet en français et en anglais, des pages Facebook et un compte Twitter.

« C’est ici que commencent les guerres. C’est pourquoi nous sommes là et voulons engager la conversation avec les gens qui viennent à ce salon de l’armement. » Andrew Lane, membre de l’équipe du Conseil Quaker aux Affaires Européennes. L’Assemblée Générale Annuelle d’Eglise et Paix s’est délibérément tenue dans la région de Paris pour coïncider avec l’action contre le Salon des armes. « Pour moi, c’était la meilleure conférence à ce jour. D’abord nous nous sommes engagés dans d’intensives discussions théologiques et politiques autour du thème de la sécurité. Et puis nousavons terminé et pris part à l’action ensemble, » a raconté un membre d’Eglise et Paix de Serbie. « Parce que fournir plus d’armes aux régions en conflit ne contribue pas à la sécurité. »

En fait, c’était étonnant la facilité avec laquelle on commençait une conversation de façon amicale. Nous avons rarement fait face à l’agressivité bien que les services de sécurité réduisaient progressivement tous les jours notre espace. Ceux qui sont envoyés à Eurosatory par la compagnie pour laquelle il travaille n’en sont pas tous heureux. Un Syrien a expliqué que lui et sa famille ont fui vers un autre pays arabe à cause de la guerre. Il travaille maintenant pour une firme qui fournit des systèmes de traitement des eaux et qui équipe aussi des camps militaires dans des régions en conflit. Il a été attiré par la conversation parce qu’un des manifestants a demandé aux « marchands d’armes » qui affluaient hors de la station : « Y-a-t-il quelqu’un d’intéressé par un concept de sécurité éprouvé peu couteux ? »

Les marchands d’armes n’étaient plus sans visage. Certains d’entre nous ont été identifiés par les passants qui disaient en souriant, « Oh, regarde ! Il y a les pacifistes !” Nous aussi nous devons montrer notre visage, être préparés à répondre à des questions embarrassantes, et persister à expliquer aux gens notre vision d’un monde dans lequel tout le monde peut vivre ensemble et jouir de la sécurité, de la justice et de l’égalité. Nous pouvons faire cela tous les deux ans à Paris et dans beaucoup d’autres endroits, surtout là où nous vivons.

Nous nous sentons inspirés pour continuer, canaliser le travail, et nous cherchons notre futur plaidoyer, à sensibiliser, à se mettre en relation en cherchant, les groupes d’Eglise et Paix, et à formaliser notre présence en France. Nous défierons l’éthique et les réalités du commerce de l’armement international. Il est approprié de témoigner en France, le quatrième plus grand exportateur d’armes au monde : produire des biens comme si tout est acceptable et que cela aide notre sécurité… Maintenant nous devons juste recueillir de l’argent pour se mettre au travail ! J’espère qu’avec le temps nous verrons plus de participants français alors que nous décrédibilisons ce mythe que l’industrie de l’armement est bonne pour les affaires, les emplois, la sécurité et la défense.

Retrouvez-nous sur www.stopfuellingwar.org et Facebook et rejoignez-nous si vous le pouvez.

Karina Knight Spencer Juillet 2016

Associations quakers auprès des institutions internationales

QCEA - www.qcea.org
Le «Quaker Council for European Affaires » (en français “Conseil Quaker des Affaires Européennes” est une organisation non-gouvernementale représentant la Société religieuse des Amis auprès des Institutions de l’Union européenne à Strasbourg et Bruxelles.


QUNO - QUAKER UNITED NATIONS OFFICE
Le “Quaker United Nations Office (QUNO)” (en français “Bureaux quaker auprès des Nations unies”) est une organisation non-gouvernementale représentant la Société religieuse des Amis (quakers) auprès de l’Organisation des Nations unies à Genève et New York.

 

Associations humanitaires quakers

American Friends Service Committee 
www.afsc.org

L' "American Friends Service Committee (AFSC) " est une organisation humanitaire internationale dépendant de la branche américaine de la Société religieuse des Amis.
Elle a obtenu en 1947, avec le British Friends Service Council (aujourd'hui Quaker Peace and Social Witness, également lié aux quakers), le prix Nobel de la paix pour ses actions envers les civils victimes de la Seconde Guerre mondiale.

Assemblées quakers nationales voisines

Quakers au Royaume-Uni
quaker.org.uk

Quakers en Belgique et au Luxembourg 
qkr.be

Quakers en Italie
amicidelsilenzio.it

Quakers en Allemagne
quaeker.org

Quakers en Suisse
swiss-quakers.ch