La Lettre des Amis - le bulletin des Quakers en France

La Lettre des Amis est publiée trois fois par an par le Centre Quaker International, une association loi 1901 à Paris. Elle est  distribuée gratuitement par courriel en format PDF.  Vous trouverez sur cette page quelques articles de la Lettre qui vient de sortir et des numéros précedents. Si vous souhaitez vous abonner au bulletin afin de le recevoir par courriel, envoyez un mail à lalettredesamis@quakersenfrance.org

Recommandations concernant l’écriture d’un article dans la Lettre des Amis...

TELECHARGER LA LETTRE DES AMIS :

Mars 2014
   Juin 2014
   Sept 2014
   Déc 2014  Mars 2015   Juin 2015   Sept 2015   Dec 2015
Mars 2016   Juin 2016   Sept 2016   Déc 2016  Mars 2017   Juin 2017   Sept 2017   Déc 2017
Mai 2018     Sept 2018   Déc 2018   Avril 2019   Août 2019     Déc 2019
Avril 2020     Sept 2020    Déc 2020   Avril 2021     Sept 2021    Déc 2021
Avril 2022     ÉTÉ 2022      Déc 2022
Printemps 2023

Cet article a paru dans le numéro 134 de La Lettre des Amis, septembre 2017

Une fois par semaine, le mercredi matin, un petit groupe de Quakers fait une méditation ensemble, grâce à l'internet. Des Amis de France, d'Israël, de Lettonie, de Tasmanie et du Royaume-Uni se regardent sur leurs écrans, parlent un peu de la météo et du monde, puis éteignent la vidéo pour que l'un des membres choisisse et lise une méditation. Cette semaine, c'était mon tour. J'ai choisi cinq extraits d'Isaac Penington. Nous avons fait un silence d'environ cinq minutes après chaque section. Nous avons commencé dans le corps, en étant conscient de notre propre respiration, en laissant tomber les tensions et en essayant d'être présents. Le reste suivait ainsi :

1. Les sens. Penington, en parlant de cela de Dieu en nous, dit « … de cette Mesure de la vie, la capacité augmente, les sens deviennent plus forts, on voit mieux, on reçoit mieux les impressions, on goûte mieux, on entend mieux, on sent mieux les parfums… Maintenant, quand les sens sont plus forts… les désordres et les disputes dans l'esprit s'envolent et l'âme vit dans la révélation et dans le sens et le pouvoir de la vie ».

2. L’état de rien. «Vous devez descendre au profond de vous, il faut que vous ne deveniez rien par degrés… et soyez heureux d'un peu d'aide de temps en temps dans la pauvreté et l'humilité de votre coeur, qui ne doit pas choisir l'apparence et la révélation qu'il aura de Dieu… Le chemin qui mène a la vie éternelle elle-même réside dans la pureté, dans l'humilité, même dans ce néant qui s'abaisse devant la moindre lumière du jour. » « Comment Dieu exerce-t-il son travail dans l'âme convertie ? En la tenant basse et tendre, loin de la sagesse de l'ego et des raisonnements toujours plus durs de la compréhension humaine ».

3. Attendre. « Attendez et laissez-vous guider tous les jours par la conscience de cette mesure de vie que Dieu a placée en vous, qui est celle de la plénitude… Soyez tranquille, n'entrez pas dans les pressions de l'ennemi, bien qu'elles remplissent votre âme. 4. Voir. Voyez mais ne vous laissez pas prendre. «Est-ce que vous êtes troublés par des pensées, des craintes, des doutes, des imaginations, des raisonnements, etc. ? Oui, est-ce que vous voyez encore beaucoup en vous qui reste insoumis au courant de la vie ? Ne le craignez pas ; ne le regardez pas pour être découragé par celui-ci. Restez calmes. » 5. L'action quotidienne. «Toutes nos paroles, toute notre conversation, oui, chaque pensée en nous, doit devenir nouvelle. Tout ce qui vient de nous va venir du nouveau principe de la vie en nous, et répondre à cela chez les autres. » Et, finalement : « Maintenant, mes chers amis, vous savez un peu de cela, et vous en connaissez le chemin. Soyez fidèles, soyez fidèles, continuez votre chemin, continuez votre chemin. »

Il est également intéressant de changer l'ordre à 2 - 1 - 3 - 4 – 5. Après la dernière période de tranquillité, nous avons la possibilité de partager. En utilisant le modèle « Expérience avec la Lumière », nous écoutons attentivement, sans analyser ni donner de conseils. Cette semaine, un membre nous a rappelé les difficultés rencontrées par Isaac Penington, né dans des circonstances confortables, fils du maire de Londres. Éduqué à Oxford mais sujet à la moquerie et au mépris en raison de son appartenance aux Quakers, privé de sa maison, ayant passé des années en prison (20 prisonniers dans une cellule de 4 x 4 mètres, sanitaires au milieu de la cellule), c'est pourtant à partir de cette connexion silencieuse qu'il a trouvé une force intérieure qui a inspiré les Amis du 17ème siècle jusqu'à ce jour. Je pensais à mes propres conditions confortables et je me demandais s'il nous était possible de trouver les réserves de confiance et de force que Penington a trouvées. Le groupe français se réunit le troisième mardi du mois à 21h. Si vous voulez vous joindre à nous, écrivez-moi à This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.. Je vous expliquerai les procédures simples de «skype» ou «zoom».

— Richard Thompson