Assemblée annuelle des quakers en France
, octobre 2021, La Solitude, Bordeaux

 

A tous nos amis, partout …

Hébergés dans le calme de la communauté des Sœurs de la Sainte Famille de Bordeaux, au centre spirituel de La Solitude, entourés par un beau parc et des vignobles à perte du vue, les quakers de France ont passé un week-end plein de partage convivial et d’inspirations. Nous nous sommes mis au défi d’agir pour faire avancer nos objectifs et nos convictions dans un monde en souffrance. Ces vignobles nous rappellent que la France est le troisième pays exportateur du vin dans le monde, et aussi le troisième pays exportateur des armes. Nous avons du travail à faire.

L’Assemblée était complètement bilingue, animée avec joie et passion par le groupe de Nouvelle Aquitaine, le plus jeune des groupes en France, qui a trouvé que le temps de Covid et le travail par Zoom leur ont donné une nouvelle énergie. Des rapports virtuels ils ont su créer une communauté en dépit de l’éloignement des membres.

Nous avons écouté l’histoire de Sophie Sturge, une quaker anglaise qui à la fin du XIXème siècle, en entendant la souffrance des familles pauvres en Irlande, a créé un réseau de vanneries artisanales afin de leur trouver de nouvelle source de revenus et de les rendre indépendants. « Que l’action suive toujours de très près notre conviction » a-t-elle déclaré.

La majorité des quakers en France sont bien engagés dans les actions locales et dans les mouvements caritatifs. Nous n’avons pas beaucoup d’actions collectives sous la bannière quaker, mais le soutien entre membres nourrit toutes nos activités personnelles. Quand nous nous engageons pleinement, la providence se met en marche aussi.

L’assemblée était partagée aussi par les amis sur Zoom, ce qui nous a permis d’écouter deux hommes bien connus pour leurs actions en accord avec nos principes. Terry Waite est un quaker et membre de l’église anglicane, et ancien président d’Emmaüs UK, qui a beaucoup travaillé pour la paix. Il a mené plusieurs fois des négociations pour la libération d’otages politiques. Il nous a expliqué l’importance de la confiance et du respect de l’autre dans toute négociation – civile ou politique – et l’importance de l’écoute et de la compréhension de l’autre partie. Le fait d’entendre sa façon de survivre à sa captivité et son isolement total pendant cinq ans nous a inspiré. C’était un témoignage fort sur la place de la foi, le silence, et la paix intérieure, qui doivent rester indépendants des émotions extérieures.

Notre deuxième interlocuteur, Bruce Kent, ancien prêtre catholique, a aussi témoigné de ses convictions en action. Il est bien connu pour ses positions contre les armements nucléaires et son travail avec la Campagne pour le désarment nucléaire (CND), en dépit de l’indifférence de son église. Son engagement personnel vient de sa perception morale et de son optimisme pour l’humanité en écho avec la charte des Nations Unies.

Quand nous lui avons demandé à quoi bon manifester contre le « pouvoir » avec notre sentiment d’impuissance, il nous a toute suite dit « réveillez-vous ! et étudiez l’histoire. Tous les grands changements de ce monde dépendent de quelques personnes qui ne baissent pas les bras. Ainsi le monde change sûrement. »

En atelier, quelques-uns nous ont présenté leurs actions. La crise climatique est la faute des humains et nous avons tous le devoir de limiter notre consommation des énergies, de changer nos habitudes, et de communiquer cette urgence aux autres. Le mouvement de non-violence nous enseigne l’aide du centrage sur soi ; ce mouvement nous demande d’incarner la paix intérieure pour répandre la paix autour de nous. Nos amis, membres d’Amnesty International, travaillent pour soutenir les persécutés et pour garder les délits du pouvoir dans l’œil public. D’autres amis montrent qu’il est possible d’agir d’une façon responsable, même dans les affaires commerciales. Nous avons fait une action ensemble le dimanche, date du lancement de la COP 26 à Glasgow. Pendant notre culte de dimanche, nous nous sommes joints avec plusieurs autres églises dans une prière d’amour pour la terre. Nous soutenons les dirigeants politiques pour qu’ils aient une vision et un réel engagement pour amener le monde aux changements de vie et de société nécessaires.

L’Épilogue le samedi soir a donné une autre réponse à notre question, ‘Comment agir ?’ En fait, comme dit George Fox ; « Marchez dans la lumière et vous brillerez ». Autrement dit, nous savons quoi faire, si nous restons ancrés dans la Lumière.

Associations quakers auprès des institutions internationales

QCEA - www.qcea.org
Le «Quaker Council for European Affaires » (en français “Conseil Quaker des Affaires Européennes”) est une organisation non-gouvernementale représentant la Société religieuse des Amis auprès des Institutions de l’Union européenne à Strasbourg et Bruxelles.


QUNO - QUAKER UNITED NATIONS OFFICE
Le “Quaker United Nations Office (QUNO)” (en français “Bureaux quaker auprès des Nations unies”) est une organisation non-gouvernementale représentant la Société religieuse des Amis (quakers) auprès de l’Organisation des Nations unies à Genève et New York.

 

Associations humanitaires quakers

American Friends Service Committee 
www.afsc.org

L' "American Friends Service Committee (AFSC) " est une organisation humanitaire internationale dépendant de la branche américaine de la Société religieuse des Amis.
Elle a obtenu en 1947, avec le British Friends Service Council (aujourd'hui Quaker Peace and Social Witness, également lié aux quakers), le prix Nobel de la paix pour ses actions envers les civils victimes de la Seconde Guerre mondiale.

Groupes quakers en France

Assemblées quakers nationales voisines

Quakers au Royaume-Uni
quaker.org.uk

Quakers en Belgique et au Luxembourg 
quakers-belux.org

Quakers en Italie
amicidelsilenzio.it

Quakers en Allemagne
quaeker.org

Quakers en Suisse
swiss-quakers.ch